Aller au contenu

Les Âmes Mortes – Tome 2 – Nikolaï Gogol

    Les Âmes Mortes, ce titre annonce d’emblée la couleur. Nikolaï Gogol a imaginé un scénario burlesque pour dépeindre en kaléidoscope de personnages, le ridicule qui imprègne les moindres pores de la société russe profonde, à l’époque tsariste, après l’empire de Napoléon.Nikolaï Gogol est l’auteur turbulent de la littérature russe classique. Il fait une large place à la farce et à la satire dans son œuvre, y compris dans le livre que vous abordez, allant souvent à la limite entre folie et paradoxes.

    Ultima Verba – Gustave de Molinari

      Dans Ultima Verba, l’auteur combine trois derniers efforts. La synthèse de ses grands thèmes économiques, la fiscalité et la pleine concurrence ; une analyse prospective en lien avec le socialisme et la guerre, comme facteurs majeurs de bouleversements sociaux ; et traiter quelques sujets émergents, en plus d’un chapitre entier consacré au rôle du couple science et religion.

      Les Âmes Mortes – Tome 1- Nikolaï Gogol

        Les Âmes Mortes, ce titre annonce d’emblée la couleur. Nikolaï Gogol a imaginé un scénario burlesque pour dépeindre en kaléidoscope de personnages, le ridicule qui imprègne les moindres pores de la société russe profonde, à l’époque tsariste, après l’empire de Napoléon.

        Esquisse de la Société Future – Gustave de Molinari

          Etat de guerre contre état de paix, voilà les deux concepts majeurs faisant l’épine dorsale de ce livre publié en 1899, où Gustave de Molinari se propose de brosser la civilisation alors en devenir par l’étude systématique de la tension entre concurrence et monopole.

          Les 500 Millions de la Bégum – Jules Verne

            Jules Verne aimait imaginer de grandes aventures, il aimait aussi raconter comment la technologie pouvait conduire à la prospérité et à la liberté des hommes. Écrit en 1879, Les 500 Millions de la Bégum s’inscrit dans ce droit fil, avec l’ambition d’exposer comme une vision, sa vision politique idéale.

            Liberté Manifeste – Stéphane Geyres

              Liberté Manifeste est le troisième ouvrage de Stéphane Geyres, et comme les deux précédents, ce livre sort de l’ordinaire, du moins dans la forme. Fruit de la collaboration de l’auteur tout d’abord avec un journaliste à l’opinion libérale, puis avec un jeune rédacteur plus rompu aux idées complexes et techniques de la philosophie libérale, il prend le lecteur par la main pour le conduire pas à pas au travers du dédale des objections communes et récurrentes à liberté individuelle.

              Psychologie des Foules & Psychologie Politique – Gustave Le Bon

                En 2009, Psychologie des Foules fut choisi tant par Le Monde que par Flammarion comme l’un des « vingt livres qui ont changé le monde ». Même si Gustave Le Bon est parfois encore un auteur contesté, son approche du phénomène politique et social se montre pertinente quand on observe le XXe siècle démocratique qui s’est déroulé depuis ses écrits.
                Gustave Le Bon fut un auteur prolifique qui marqua son temps. Grâce au concept de « foule », objet du présent ouvrage, il a abordé l’analyse sociale selon un angle psychologique qu’il a décliné en de nombreux domaines.

                Le Jardin des Supplices – Octave Mirbeau

                  Mais, pour le curieux qui ne connaîtrait pas ce texte, rappelons le propos du Jardin. Pour la Société Octave Mirbeau, c’est « d’abord un texte de combat dont les trois parties dénoncent, l’hypocrisie
                  et les travers de la société européenne. » L’auteur le confirme dès sa dédicace, clouée avant le frontispice :
                  « Aux Prêtres, aux Soldats, aux Juges, aux Hommes, qui éduquent, dirigent, gouvernent les Hommes, je dédie ces pages de Meurtre et de Sang. »

                  Le Libéralisme Raconté – Pour que nos enfants vivent libres – Jean-Marc Paturle

                    Nous vivons une époque où la liberté comme idéal et les valeurs de liberté se perdent. Où le libéralisme, largement incompris, est souvent vu comme une cause profonde, voire la cause unique des malheurs du monde. Une large part des jeunes générations voit en lui un système oppresseur à dépasser et non la voie pour leur avenir meilleur.
                    C’est là l’analyse que l’auteur, Jean-Marc Paturle, a faite ; c’est elle qui l’a poussé à se lancer dans l’écriture. Pour transmettre le libéralisme comme cadeau et précieux héritage à ses enfants, et plus largement à la jeunesse.

                    Les Socialistes au Pouvoir – Hippolyte Verly

                      On nous explique chaque jour un peu plus que la démocratie est le meilleur des systèmes et que la « justice sociale » ne peut être faite que par l’égalité de tous et chacun la plus complète, fût-ce dans les aspects les plus intimes de la famille et de la vie en collectivité.
                      Il nous a dès lors semblé opportun de faire revivre cet ouvrage simple et abordable d’Hippolyte Verly

                      Le Culte de l’Incompétence – …Et l’Horreur des Responsabilités – Emile Faguet

                        Ainsi, Le Culte de l’Incompétence désosse d’abord les mécanismes de la démocratie qui ceint la France. À la fois pour exposer les diverses contradictions de sa logique égalitariste, que pour établir son équivalence avec ce socialisme déguisé que l’incompétence systématique de ses acteurs démontre. À cet égard, je considère que notre auteur effectue un travail très évocateur de Hans-Hermann Hoppe, qui 90 ans plus tard, finira de reclasser la démocratie en un communisme larvé.

                        Les Naufragés du Jonathan – Jules & Michel Verne

                          Un homme dont on ne sait rien a décidé de vivre au bout du monde, parmi les peuples de ces contrées, et surtout loin de la civilisation. Il est d’une certaine noblesse, elle servira de trame à ce récit et à la thèse politique qui partout transpire.

                          Magie Noire – La Magie Noire de l’Etat – François-René Rideau

                            Dans ce premier tome, l’auteur diagnostique le « cancer socialiste ». Pas à pas, il fait le catalogue systématique de tous ses mythes et sophismes. À chacun, il met l’empereur socialiste à nu. L’état, sous ses divers oripeaux d’illusionniste, n’est autre que le magicien noir ultime, le champion toutes catégories du faux, de l’illusion et du tristement fantastique.

                            Théorie positive du capital – Eugen von Böhm-Bawerk

                              Dire que le capital a mauvaise presse est au-delà d’une évidence. Dans l’esprit de beaucoup, l’image héritée de Marx porte ce poids de négativité. Pourtant, aucun projet n’est possible sans capital. C’est bien ce que nous confirme Eugen von Böhm-Bawerk dans ce livre.

                              La Tulipe Noire – Alexandre Dumas

                                Alexandre Dumas est fort connu pour Le Comte de Monte Cristo, qui reste l’une de ses œuvres les plus fréquemment rééditées. C’est une histoire plus simple que vous ouvrez à l’instant, mais La Tulipe Noire n’en est pas pour autant moins riche et moins forte pour ce qui tient aux symboles et messages qui transpirent et animent le lecteur.

                                La Responsabilité des Ministres – Benjamin Constant

                                  Ce petit livre, presqu’un livret, a bien plus d’épaisseur que son nombre de pages le laisse accroire. Il fut publié en 1815, année charnière de l’histoire de France qui passe alors de Napoléon à la Restauration, c’est-à-dire cette courte période du retour de la monarchie.

                                  Le Libéralisme – Émile Faguet

                                    Nombreux sont les académiciens ayant mérité leur qualificatif d’immortels. Parmi eux, grâce à cet ouvrage, Émile Faguet aura bien été du nombre, vu de quiconque aspire à la vraie Liberté. Dans ce « Le Libéralisme », il entreprend de nous la faire redécouvrir par un voyage à partir des deux versions historiques d’un de ses piliers, une de ses références, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, DDHC. 

                                    Six Leçons – Ludwig von Mises

                                      Les « Six Leçons » qui constituent le cœur de ce petit livre seront, j’en suis convaincu, l’occasion d’une découverte nouvelle et lumineuse des grandes questions économiques qui frappent encore l’actualité de notre époque, alors qu’au moment où nous publions, nous subissons une inflation restée jusqu’ici inconnue des plus jeunes générations.